Législatives en Russie : les consignes de vote de Navalny restreintes

·1 min de lecture
Google a bloqué l'accès à deux listes et deux vidéos présentant des candidats recommandés par l'opposant russe Alexeï Navalny.
Google a bloqué l'accès à deux listes et deux vidéos présentant des candidats recommandés par l'opposant russe Alexeï Navalny.

Plusieurs alliés de l?opposant russe emprisonné Alexeï Navalny ont accusé Google d?avoir supprimé l?application de vote « intelligent » de sa plateforme lors des élections législatives russes qui se terminent ce dimanche. Sur Twitter, l?équipe de Alexeï Navalny a mis en ligne deux liens qui renvoient vers des vidéos bloquées sur YouTube ? propriété de Google ? dans lesquelles sont aussi mentionnés des candidats recommandés par celui-ci. « Ce contenu est bloqué dans le domaine de votre pays à la demande de structures gouvernementales », indiquaient dimanche matin les messages bloquant l?accès à ces vidéos.

Dimanche matin, les documents étaient bien inaccessibles, ont constaté des journalistes de l?Agence France-Presse à Moscou. « Désolé. Vous ne pouvez pas accéder à cet élément car il ne respecte pas nos conditions d?utilisation », indique un message de Google.

« Céder au chantage du Kremlin »

L?équipe de Navalny avait déclaré la veille avoir reçu de Google la consigne de supprimer les deux listes en question après une demande en ce sens du gendarme des télécoms russes, Roskomnadzor. Contacté samedi par l?Agence France-Presse, Google n?a pas fait de commentaires.

À LIRE AUSSIEn Russie, des sosies pour embrouiller les électeurs

Les partisans de l?opposant russe, en prison depuis janvier, ont mis sur pied une stratégie dite du « vote intelligent » destinée à soutenir le candidat ? souvent communiste ? le mieux placé pour mettre en difficulté celui du pouvoir. Par [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles