Législatives : Les Républicains misent sur leur ancrage local

À la bataille face à de nombreux candidats LREM sortants, Les Républicains disent miser sur leur ancrage local pour ramener le maximum de députés à l'Assemblée.
À la bataille face à de nombreux candidats LREM sortants, Les Républicains disent miser sur leur ancrage local pour ramener le maximum de députés à l'Assemblée.

La fin d'une époque ? À droite, on s'interroge. Après avoir sauvé une centaine de députés aux législatives de 2017, à quoi ressemblera le prochain scrutin ? Emmanuel Macron reconduit et face à l'alliance de la gauche unie, Les Républicains optent officiellement pour une campagne de terrain, se faisant fort de réveiller leur ancrage local. Alors qu'en coulisses, les candidats regrettent l'absence de figure nationale et le peu d'investissement du parti, jugé comptable d'une possible défaite.

« La campagne est atone », estime un membre de la jeune garde, lui-même candidat, en soulignant qu'il s'agit déjà du quatrième appel aux électeurs après les municipales et les régionales. Sans compter la présidentielle… De quoi lasser dans cette étrange élection gagnée par l'ennui. « Personne n'a vraiment la tête à ça », constate Jonas Haddad, ancien porte-parole de Valérie Pécresse et investi en Normandie, fief du président de région réélu, Hervé Morin. Le centriste est partout sur les affiches aux côtés des candidats dans les 28 circonscriptions normandes.

À LIRE AUSSILR : cherche patron de parti désespérément

Une façon de se réclamer d'une figure connue et appréciée des électeurs de droite, faute de personnalité marquante venue de LR. En 2017, c'est l'ancien ministre, François Baroin, un temps pressenti pour endosser le costume de présidentiable, qui avait mené la bataille face aux Marcheurs. Cinq ans plus tard, les ténors comme Laurent Wauquiez ou Xavier Bertrand se mul [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles