Législatives : quels thèmes ont été plébiscités ?

Mourad Allili / SIPA

D’après un rapport Ifop-Fiducial pour TF1, LCI, Paris Match et Sud Radio, la santé, le pouvoir d’achat, l’éducation et les carburants figurent dans les priorités des Français tandis que la guerre en Ukraine et le Covid sont respectivement avant-dernier et dernier.

Dimanche, 12 juin 2022. Les résultats du premier tour des législatives tombent. Ensemble – ex-LREM -arrive en tête, avec 25,75% des suffrages, devant la NUPES, à 25,66% , le RN à 18,68%, LR à 10,42% et Reconquête ! avec 4,24% des voix. Ces scores, totalement inédits dans notre Vè République, répondent toutefois à des attentes précises chez les Français, comme en témoignent les cinq enjeux « déterminants dans les votes du premier tour » selon l’enquête Ifop-Fiducial .

La santé arrive première, avec 73% des votants interrogés, suivi du pouvoir d’achat (68%), de l’éducation (62%), des carburants (61%) et de la lutte contre la délinquance (60%). L’environnement n’est déterminant que pour 46% des votants, tandis que la guerre en Ukraine affiche un faible 27% et la Covid 26%. Or, si le pouvoir d’achat a été mis en avant par Marine Le Pen lors de la campagne pour l’élection présidentielle, force est de constater que la santé – après de nombreux témoignages de soignants en burn-out, d’hôpitaux exsangues et autres -, préoccupe principalement la population.

Des enjeux différents selon les votants

Dans le détail, pour les électeurs de la NUPES et du RN, la santé est un élément déterminant pour 76% de votants. Ensemble et les LR suivent avec tous deux 71%, tandis que les électeurs de Reconquête ! sont moins concernés par les questions de santé (62%). Les électeurs NUPES et du RN jugent déterminants la question du pouvoir d'achat, à 80%, suivis d’Ensemble à 60%, des LR, à 57% et de Reconquête ! avec 54%.

Ce sont les électeurs d'Eric Zemmour qui affirment l'éducation comme enjeu déterminant avec 73, talonnés de près par la NUPES, 70%, alors que c'est un moins faible enjeu pour les électeurs macronistes (55%).

La lutte contre la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles