Législatives : voici les quatre scénarios possibles au soir du second tour

© AFP

C’est sans aucun doute les élections législatives les plus indécises depuis l’instauration du quinquennat et l’inversion du calendrier électoral en 2002. Le premier tour de la présidentielle a révélé la présence de trois blocs dans le pays (un bloc macroniste de centre-droit, un bloc d’extrême-droite et un bloc de gauche). Face à cette nouvelle donne politique, Jean-Luc Mélenchon a développé une stratégie politique remobilisatrice pour son camp en disant vouloir se faire « élire Premier ministre ». Mais surtout, il a réussi à unir la gauche autour de sa personne.

Selon les dernières enquêtes des instituts de sondage, une victoire de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) semble toujours très improbable mais elle n’est statistiquement pas impossible. Pour Emmanuel Macron, la majorité absolue n’est pas garantie. Voici les 4 scénarios possibles à l’issue du second tour, le 19 juin.

1 - Une majorité absolue pour LREM, sans ses alliés

En 2002 (358 sièges pour l’UMP), en 2007 (313 sièges pour l’UMP), en 2012 (295 sièges pour le PS) et en 2017 (308 sièges pour LREM), le parti vainqueur de l’élection présidentielle avait réussi à obtenir la majorité absolue à l’Assemblée (289 sièges) sans avoir besoin de compter sur le soutien de ses alliés. En sera-t-il de même en 2022 pour La République en marche ? Cette hypothèse semble désormais de moins en moins certaine, selon les dernières enquêtes d’opinion.

2 - Majorité absolue pour LREM avec l’appui de ses alliés (Horizon...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles