Législatives: le PS "suspend" les négociations avec la France insoumise

Les socialistes appellent les leaders insoumis à "rompre avec toute logique hégémonique" à gauche en vue des élections législatives.

Retournement de situation. Après avoir acté des convergences programmatiques avec les insoumis, le Parti socialiste annonce ce vendredi à la mi-journée la "suspension" des négociations avec LFI en vue des élections législatives des 12 et 19 juin.

"Nous souhaitons parvenir à un accord de toute la gauche et des écologistes", assure le PS dans un message interne. "Mais pour y parvenir cela suppose une vraie logique partagée. Il faut rompre avec toute logique hégémonique et accepter la pluralité. À ce stade nous n’en avons pas la garantie."

Les socialistes appellent "l'union populaire" portée par Jean-Luc Mélenchon à "apporter la preuve de sa volonté d’initier de nouvelles pratiques".

Retraite à 60 ans, Smic à 1400 euros...

Forte des 22% des voix de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, La France insoumise a lancé des discussions bilatérales notamment avec EELV, le PCF et le Parti socialiste, afin de trouver un accord aux législatives et se donner une chance d'envoyer le tribun insoumis à Matignon.

La direction du PS avait fait un pas en avant vendredi matin, en souscrivant dans les grandes lignes aux "marqueurs" du programme de LFI: augmentation du Smic à 1400 euros nets par mois, retraite à 60 ans, planification écologique, abrogation de la loi El Khomri (réformant le code du travail), VIe République, par exemple.

Une partie des socialistes refuse ce rapprochement historique avec le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, décidé la semaine dernière lors d'un Conseil national du PS. Certains se demandent si la suspension annoncée des discussions avec les insoumis n’est pas "théâtralisée", l’idée étant de faire passer la pilule auprès de ceux qui dénoncent la soumission du PS face à LFI.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Emmanuel Macron a eu l’occasion de dire, pendant la campagne, qu’il allait se réinventer. Tout ça, pardon, ressemble à des foutaises"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles