Législatives : que proposent les partis pour booster le pouvoir d'achat des Français ?

Le premier tour des élections législatives se tient dans deux semaines. Les candidats sont sur le terrain et la principale préoccupation des électeurs reste le pouvoir d'achat . Le gouvernement et les partis sont bien décidés à se saisir de cette thématique. Élisabeth Borne , la Première ministre, voit le sujet du pouvoir d'achat comme une urgence. Un projet de loi sera présenté par le gouvernement à l'Assemblée nationale dès la reprise des travaux parlementaires, dans la lignée des mesures déjà prises. Il pourrait reconduire le bouclier tarifaire des prix de l'énergie, prolonger la réduction de 15 à 18 centimes sur les carburants et indexer les retraites sur l'inflation.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Un plan "Robin des Bois" pour la Nupes

La Nupes propose de son côté un plan baptisé "Robin des Bois", avec des mesures chocs comme porter le Smic à 1.500 euros net ou le blocage des prix des produits de première nécessité.

Au Rassemblement national, ce week end de campagne est même dédié au pouvoir d'achat. Les candidats RN sont invités à présenter aux Français les mesures du parti de Marine Le Pen . Par exemple, la baisse de la TVA à 5,5 % sur le gaz, le fioul, l'électricité et les carburants, ou la suppression de la TVA sur un panier de produits de première nécessité.

Les Républicains mettent aussi en avant le sujet. Ils proposent de passer le prix à la pompe à 1,50 euro le litre en baissant les taxes, et de défiscaliser les heures suppl...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles