Législatives : les premiers pas du candidat Blanquer

Baptiste Giroudon / Maris Match

Alors qu’il attend de savoir s’il fera partie du prochain gouvernement, le ministre de l’Éducation nationale entame sa première campagne dans le Loiret, où il n’a pas d’attaches.

«Ici, vous avez eu deux députés seulement en soixante ans», rappelle Jean-Michel Blanquer à Édouard et Marine Caeckaert, un couple d’agriculteurs qu’il rencontre ce 9 mai à Chevry-sous-le-Bignon. Et le ministre de l’Éducation nationale, qui sait que l’étiquette de « parachuté » va lui coller à la peau, ajoute : « Jean-Pierre Door est resté vingt ans et son prédécesseur, Xavier Deniau, qui avait été parachuté, a été élu pendant quarante ans!» En pantalon de costume sombre, chemise blanche et casquette à chevron, pas toujours très à l’aise, il tente de comprendre les enjeux de la filière, interroge sur le coût des matières premières, la sécheresse, les difficultés d’installation et… l’école, évidemment.

Lorsque l’exploitant lui demande s’il compte s’installer, JeanMichel Blanquer promet: « Je vais acheter une maison après l’élection ! » En attendant, il occupe celle d’un ami à Montargis, la «Venise du Gâtinais », «bien connue en Chine car Deng Xiaoping est venu y travailler quatre ans comme ouvrier dans les années 1920 », plaisante celui qui s’est aussi trouvé une lointaine attache locale (un grand-oncle maternel, ingénieur des canaux).

«Je vais acheter une maison après l’élection!» promet-il

Depuis des mois, il répétait qu’il voulait se présenter. Pressenti pour les Yvelines, il a fallu chercher ailleurs lorsque la sortante a, in fine, décidé de se représenter. Il aurait pu prétendre à la circonscription des Français de l’étranger qui couvre l’Amérique latine (il a passé plusieurs années en Colombie et connaît bien la région), mais assure avoir demandé à pouvoir se présenter hors de l’Île-de-France. La quatrième du Loiret est un territoire « de conquête » , comme on dit en macronie. Âgé de 80 ans, le député LR(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles