Législatives : pourquoi la macronie passe à l'offensive face à la Nupes

© Reuters

Emmanuel Macron se trouve en Ukraine depuis ce jeudi midi, au côté du chancelier allemand Olaf Schloz et de l'italien, Mario Draghi . Cette visite est largement critiquée par une partie de l’opposition, à commencer par le président des Républicains Christian Jacob , qui a notamment estimé sur Europe 1 jeudi matin que l’obtention d’un cessez-le-feu entre Kiev et Moscou, "ne passera pas par une mise en scène".

276 affrontements entre la Nupes et Ensemble! au second tour

Mais cette stratégie n'a rien de surprenante à trois jours du premier tour des élections législatives , puisque les partis sont chauffés à blanc. Dans la majorité, plus le scrutin approche, plus la crainte de ne pas obtenir la majorité absolue grandit . Alors, la macronie se montre particulièrement offensive, principalement contre leur ennemi numéro 1, la Nupes de Jean-Luc Mélenchon .

En effet, l'alliance de gauche est parvenue à se qualifier au second tour dans 385 circonscriptions. Dans la plupart d'entre elles, 276 pour être précis, la Nupes affrontera un candidat de l'alliance Ensemble!, la confédération des partis macronistes.

Élisabeth Borne évasive

C'est la première fois qu'Emmanuel Macron doit affronter frontalement la gauche. Il y a cinq ans, la majorité des candidats macronistes affrontaient des candidats Les Républicains. Ce nouveau paramètre brouille les pistes dans la majorité. Cela a contraint Élisabeth Borne, la nouvelle Première ministre, a de nouveau précisé mercredi soir sur France 2 sa position ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles