Législatives partielles : la droite et la gauche se partagent les six circonscriptions en jeu

franceinfo avec AFP
·2 min de lecture

La gauche et la droite se sont partagées, dimanche 27 septembre, six sièges de députés lors du second tour des élections législatives partielles – pour lequel La République en marche n'avait pas réussi à qualifier de candidats. Comme au premier tour, l'abstention a été très forte. Elle a oscillé entre 81 et 84% dans les circonscriptions hors Ile-de-France.

Dans le Maine-et-Loire, la Seine-Maritime, le Haut-Rhin, le Val-de-Marne, les Yvelines et à La Réunion, les votants devaient départager douze candidats allant du RN aux écologistes. A l'issue de ce scrutin, les bancs LR de l'Assemblée se garniront d'un député supplémentaire grâce à la victoire revendiquée de Philippe Benassaya dans les Yvelines.

Aucun nouvel élu écologiste

Dans les autres circonscriptions, les couleurs politiques des vainqueurs sont les mêmes qu'au début du quinquennat. A Colmar et Neuf-Brisach (Haut-Rhin), dans une circonscription traditionnellement ancrée à droite, le candidat LR Yves Hemedinger, qui était arrivé assez largement en tête au premier tour, s'est facilement imposé face à l'écologiste Frédéric Hilbert (63,67% contre 36,33%).

Dans la 3e circonscription du Maine-et-Loire, la candidate LR Anne-Laure Blin n'a pas laissé échapper son siège de députée qu'elle détient depuis les débuts de la Ve République. Elle l'emporte avec 61,1% sur fond de participation famélique (16%) face à la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi