Législatives: le Parti socialiste dévoile ses 56 premiers candidats investis

Valerie Rabault lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 6 octobre 2020 - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP
Valerie Rabault lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 6 octobre 2020 - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Le Parti socialiste a dévoilé ce mardi soir une première vague de 56 candidats investis dans le cadre de la Nouvelle union populaire écologique et sociale. En plus du Premier secrétaire du PS Olivier Faure dans la 11e circonscription de Seine-et-Marne, se trouve notamment le nom de la patronne des députés socialistes, Valérie Rabault, dans la 1ere circonscription du Tarn-et-Garonne.
Une quinzaine de députés sortants a également été investie, dont Boris Vallaud (3e circonscription des Landes), Guillaume Garot (1ere de la Mayenne) ou encore Dominique Potier (5e de Meurthe-et-Moselle), qui a pourtant déclaré qu'il ne voulait pas être investi au nom de la Nupes.

Le négociateur de l'accord avec LFI candidat

Parmi les nouveaux investis, se trouvent notamment le négociateur de l'accord avec LFI Pierre Jouvet (4e de la Drôme), Laurent Baumel (4e d'Indre-et-Loire), l'ancien député Jérôme Guedj (6e de l'Essonne), ou encore l'adjointe à la maire de Paris Olga Polski (11e de Paris).

En Charente, le nom du candidat de la 3e circonscription n'a pas été annoncé. Le député sortant Jérôme Lambert compte bien se présenter, mais il ne fait pas l'unanimité à gauche. Europe Écologie - les Verts et les Insoumis dénoncent notamment ses prises de position sur la PMA et le mariage pour tous.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles