Législatives: Pécresse appelle les électeurs de droite ayant voté Macron à reprendre leur "liberté"

Valérie Pécresse en meeting porte de Versailles à Paris le 3 avril 2022 - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Valérie Pécresse en meeting porte de Versailles à Paris le 3 avril 2022 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

L'ancienne candidate de droite à l'Elysée Valérie Pécresse appelle les électeurs de son camp ayant voté pour Emmanuel Macron à la présidentielle à "reprendre leur liberté" et à voter aux législatives pour Les Républicains, la seule opposition "crédible" à ses yeux.

"J'invite tous les électeurs de la droite et du centre à se remobiliser. J'invite notamment celles et ceux qui, dès le premier tour de l'élection présidentielle, ont cru nécessaire de voter 'utile' - c'est-à-dire Macron - pour ne pas risquer un duel Le Pen-Mélenchon, à ne pas tomber dans le même piège et à reprendre leur liberté", affirme l'ancienne prétendante, éliminée dès le premier tour avec 4,78% des voix, dans une tribune publiée sur le site du Figaro.

La France est "placée devant les risques d'un affrontement entre, d'un côté, l'hyperprésidence, de l'autre l'hyperpopulisme. Une démocratie réduite à ce duel ne peut qu'être violente et stérile pour les Français", estime Valérie Pécresse.

"Il faut mettre un terme à la verticalité jupitérienne"

"Et le jour où le pouvoir actuel sera déclinant, il ne restera plus que les partis contestataires pour prétendre gouverner la France", prévient la présidente de la région Ile-de-France.

"Seule une droite libre et crédible peut enrayer ce scénario funeste. En votant pour elle, les Français peuvent repousser les extrêmes, mais aussi, peser sur les orientations futures", juge-t-elle.

Pour Valérie Pécresse, "il faut mettre un terme à la verticalité jupitérienne" d'Emmanuel Macron, tandis que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon "avec leur radicalité illusoire, se nourrissent des problèmes sans les régler". "À l'Assemblée nationale, la véritable opposition sera celle qui ne cède pas à l'ivresse de la démagogie", souligne-t-elle.

Premier groupe d'opposition au Parlement, les Républicains jouent leur survie aux législatives, où ils risquent de voir leurs effectifs fondre, après la pire défaite de leur histoire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles