Législatives : la Nupes pointe des "dysfonctionnements majeurs" lors du vote des Français de l'étranger

Une urne électorale - Image d'illustration  - JEAN-FRANCOIS MONIER                 © 2019 AFP
Une urne électorale - Image d'illustration - JEAN-FRANCOIS MONIER © 2019 AFP

Il est, entre autres, reproché un accès impossible aux plateformes de vote pour plusieurs inscrits ainsi que l'absence de matériel électoral pour plusieurs candidats de la coalition des partis de gauche.

Une "alerte" et des "atteintes aux principes d'égalité des candidatures." Dans un communiqué au vitriol diffusé ce lundi en fin d'après-midi, la Nupes (Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale" a pointé du doigt plusieurs dysfonctionnements qui se sont déroulés ce week-end lors du premier tour des législatives pour ce qui concerne les Français de l'étranger et accusé Emmanuel Macron "d'organiser la pagaille."

Absence de matériel électoral

Selon ce document, les griefs sont au nombre de cinq. D'un point de vue informatique, il est ainsi reproché "l'indisponibilité du portail de vote sur Internet pendant plusieurs heures" ainsi que des "problèmes de transmissions des codes d'identification ou des mots de passe nécessaires aux votes aux États-Unis, en Russie, à Taiwan" qui ont empêché de nombreux votes.

Dans les bureaux de vote, plusieurs problèmes ont également été soulignés, dont la "présence du seul bulletin de vote de la candidate macroniste et absence de tous les autres pendant plusieurs heures au bureau de vote de La Paz en Bolivie ou encore "l'absence de matériel électoral de la Nupes en raison de problèmes d'acheminements" dans plusieurs bureaux de la deuxième circonscription. En outre, l'absence d'affiches électorales de la coalition de gauche à New York est également rapportée.

Dans ce communiqué, la Nupes appelle le ministre de l'Intérieur, qui selon eux "ne sait ni organiser la police ni des élections", à mettre en place des mesures "pour garantir les conditions démocratiques du second tour des élections législatives dans l'ensemble des circonscriptions des Français de l'étranger."

Résultats électoraux encourageants

D'un point de vue purement politique, La Nupes, dans ce même communiqué, s'est également réjouie du bon résultat de ses candidats dans ces zones où 10 de leurs candidats sur 11 se sont qualifiés "malgré les conditions désastreuses de l'organisation du scrutin." Un succès souligné la veille par Jean-Luc Mélenchon sur Twitter, qui lui-même avait souligné des "bugs" et "embûches".

"En dépit des bugs et de toutes les embûches et absence de contrôle des résultats, les candidats Nupes sont présents dans 10 cas sur 11 au second tour (+5 par rapport à 2017)" s'était-il félicité, alors que la Nupes est en tête dans deux circonscriptions.

Pour le second tour, d'où Manuel Valls sera absent après sa déroute, la Nupes lance d'ailleurs un appel.

"Au delà, les 12 et 19 juin prochains nos concitoyennes et concitoyens ont l'occasion d'en finir avec ces pratiques de républiques bananières. Avec les bulletins de vote des candidates et candidats de la Nupes nous pouvons battre Emmanuel Macron et défendre ainsi nos principes démocratiques", peut-on lire.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Législatives en France : fiasco pour l'ancien Premier ministre Manuel Valls

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles