Législatives: un nouveau sondage donne la Nupes en tête des intentions de vote au premier tour

Jean-Luc Mélenchon, leader de la Nupes, lors d'une conférence de presse, le 7 juin 2022 à Paris - Geoffroy VAN DER HASSELT © 2019 AFP
Jean-Luc Mélenchon, leader de la Nupes, lors d'une conférence de presse, le 7 juin 2022 à Paris - Geoffroy VAN DER HASSELT © 2019 AFP

Réalisée pour Radio France et France Télévisions, cette nouvelle enquête donne l'alliance de la gauche emmenée par Jean-Luc Mélenchon à 28% le soir du 12 juin, un point devant le mouvement présidentiel.

Publié ce jeudi, un nouveau sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria pour Radio France et France Télévisions vient confirmer la dynamique ascendante que connaît actuellement la Nouvelle alliance populaire, écologique et sociale (Nupes) dans le cadre des élections législatives.

Pas de majorité absolue pour la Nupes

Selon cette enquête, l'alliance de la gauche emmenée par Jean-Luc Mélenchon comptabiliserait 28% des bulletins au soir du premier tour qui aura lieu ce dimanche 12 juin. Le mouvement présidentiel Ensemble, qui réunit Renaissance (anciennement LaREM), le MoDem et Horizons, arriverait un point derrière, avec 27% des voix. En troisième position, ce sondage place le Rassemblement national, avec 19,5% des voix, suivi par Les Républicains, à 11%, et Reconquête, à 6%.

Mais bien qu'annoncée en tête des intentions de vote au premier tour, la Nupes ne devrait pas réussir à décrocher une majorité à l'Assemblée nationale, fixée à 289 députés. L'alliance de la gauche devrait se contenter de 175 à 215 élus, mettant à mal les rêves d'accès à Matignon de Jean-Luc Mélenchon. C'est Ensemble qui, toujours selon l'enquête Ispos-Sopra pour Radio France et France Télévisions, devrait gagner le plus d'élus, entre 260 et 300.

Une estimation qui souligne néanmoins que l'obtention d'une majorité absolue n'est pas assurée pour Emmanuel Macron, ce qui serait une première depuis l'instauration du quinquennat.

75% des personnes interrogées se disent certaines de leur choix pour cette élection, un chiffre qui monte à 81% pour les électeurs de la Nupes et d'Ensemble, mais qui descend à 70% pour ceux envisageant de soutenir LR.

Inquiétude au plus haut rang

Cette enquête, qui place la Nupes en tête des voix pour le premier tour des législatives, ne peut que renforcer l'inquiétude qui gagne la macronie à l'approche du scrutin. Après avoir attendu plus d'un mois pour nommer un nouveau gouvernement, laissant champ libre à Jean-Luc Mélenchon pour faire campagne, Emmanuel Macron a fini par entrer tardivement en campagne, multipliant les déplacements et chargeant son adversaire.

À l'Élysée comme dans les rangs ministériels, une victoire du leader insoumis est d'ailleurs une option que l'on commence à envisager. Néanmoins, cette enquête, comme les précédentes relatives aux législatives, est à prendre avec précaution. L'abstention, toujours plus importante pour renouveler le Parlement que pour élire le président, risque d'être massive les 12 et 19 juin.

Une enquête Ipsos Sopra-Steria pour le Cevipof, la Fondation Jean Jaurès et Le Monde l'estime entre 52 et 56%, avec un point moyen à 54%. Soit au-dessus des 51,3% qui avait été comptabilisés le 11 juin 2017.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Législatives: vers une abstention record au-delà de 50% ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles