Législatives: ces ministres appellent les électeurs au téléphone pour tenter de les convaincre

Opération séduction pour les ténors de la majorité présidentielle. Ce mardi 25 juin au siège parisien de Renaissance, quelque 70 militants ont lancé une opération de démarchage téléphonique en vue des législatives anticipées. Et parmi eux, des membres du gouvernement y ont donné de la voix.

Les ministres Catherine Vautrin et Olivia Grégoire faisaient notamment partie des personnalités présentes pour tenter de convaincre les indécis par téléphone. Et les pousser à réaliser des procurations au besoin, à moins d'une semaine du 1er tour des élections.

D'autres ministres comme Eric Dupond-Moretti ou Stanislas Guérini étaient attendus sur place pour enfiler le casque de démarcheur.

"En tant que ministre on se doit de se dégager du temps pour aider les militants. Chaque vote compte. On n'a plus une seconde à perdre, on est à 5 jours du scrutin", a réagi à notre micro la ministre du Travail Catherine Vautrin.

Ce n'est pas la première fois que Renaissance utilise ce procédé. Ce fut le cas en 2019 lorsque Jean-Michel Blanquer ou Marlène Schiappa avaient démarché des électeurs à l'occasion des élections européennes.

Le parti de majorité n'est pas le seul à utiliser ce genre d'opérations. Le Nouveau Front populaire et ses bénévoles en ont usé la semaine dernière.

Article original publié sur BFMTV.com