Législatives: le ministre de l'Economie Bruno Le Maire ne se représente pas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie a annoncé ce jeudi qu'il ne se représenterait pas aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé ce jeudi qu'il ne se représenterait pas aux élections législatives de juin.

"Je ne solliciterai pas de nouveau un mandat de député de l'Eure. J'ai toujours dit que je ne ferais pas plus de trois mandats. Je respecte mes promesses", a-t-il déclaré lors d'un point de presse à Evreux, dans l'Eure.

Le ministre a assuré qu'il restait "pleinement engagé dans la politique nationale". "Depuis 2017, je participe à l'action du gouvernement sous l'autorité du président de la République. Avec tous les autres membres de la majorité je me suis mobilisé pour sa réélection."

Une circonscription "n'est ni un droit ni une rente"

"Je crois profondément dans les valeurs et dans le projet que le président de la République a défendus en 2022 et qui ont recueilli l'approbation majoritaire des Françaises et des Français", a-t-il fait valoir dans une déclaration à la presse.

Il a estimé qu'une circonscription "n'est ni un droit ni une rente: elle impose des devoirs dont celui de laisser sa place à des personnalités nouvelles ou différentes".

Bruno Le Maire, 53 ans, avait été élu pour la première fois député de la 1ère circonscription de l'Eure en 2007 sous l'étiquette UMP. Réélu en 2012, il avait conservé la circonscription en 2017 sous la bannière LaREM.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Législatives: Darmanin candidat, Le Maire et Dupond-Moretti s'abstiennent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles