Législatives : la ministre Dominique Faure retire sa candidature, sous la pression de l'Elysée

Pas de second tour, conformément aux consignes d'Emmanuel Macron. Arrivée troisième lors du premier tour des législatives dans la 10e circonscription de la Haute-Garonne, Dominique Faure, la Ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité annonce ce mardi 2 juillet 2024 se désister.

À lire aussi En images : l'espoir et l'inquiétude de milliers de manifestants rassemblés contre le RN

« Jouer collectif c'est dans ma nature. Je ne prends pas cette décision à contrecœur.» a-t-elle déclaré auprès de France Bleu, à seulement quelques heures du dépôt des listes en préfecture pour le second tour de ce dimanche 7 juillet.

Rétropédalage de dernière minute

Dans cette circonscription, le socialiste et candidat du Nouveau Front populaire Jacques Oberti, est arrivé en tête avec 36,27 % des suffrages. Derrière lui, la candidate du RN, Caroline Falgas-Colomina et ex-LR a obtenu 30,37 % des voix. Plaçant donc en troisième position Dominique Faure avec 28,99% des voix.

Lundi, elle avait - envers et contre la majorité sortante — décidé de se maintenir, expliquant souhaiter proposer aux électeurs une autre voie que «le choix des deux extrêmes».

À lire aussi Simonnet, Corbière... le sort des « purgés » de la LFI à l'issue du 1er tour des législatives

Mais selon les informations de la Dépêche du Midi, la candidature de la ministre déléguée n'avait pas eu l'accord de l'Elysée. Un conseiller d'Emmanuel Macron, lui aurait demandé de retirer sa cand...


Lire la suite sur ParisMatch