Législatives : Marine Le Pen obtient plus de 50 % dans sa circonscription... mais devra passer par un 2e tour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Marine Le Pen fait les frais du mode de scrutin des législatives . Avec plus de 50 % des voix, la cheffe de file du Rassemblement national aurait pu être réélue dès le premier tour comme députée, dans sa 11e circonscription du Pas-de-Calais. Mais la finaliste de la dernière présidentielle face à Emmanuel Macron ne réunit pas, en raison de la forte abstention, plus de 25 % des voix parmi l'ensemble des électeurs inscrits – ce qui inclue, donc, ceux qui n'ont pas voté ce dimanche. La dirigeante devra ainsi passer par un second tour dans une semaine, face à la candidate de la Nupes, l'écologiste Marine Tondelier.

Dans le détail, Marine Le Pen récolterait 55 % des voix, a-t-elle annoncé lors d'une allocution dimanche à 20h20, dans son fief d'Hénin-Beaumont. Elle a demandé à ses soutiens « encore un effort dimanche prochain pour confirmer ce bon score ». Selon le dépouillement encore partiel, Marine Tondelier obtiendrait 21,76 % des voix et la candidate de la majorité présidentielle, Alexandrine Pintus, 11,92 % des voix.

Elle pense « possible » d’avoir un groupe à l'Assemblée

En 2017, la candidate du RN avait été élue au second tour, face à une adversaire LREM, avec 58,6 % des voix. Au premier tour, elle en avait obtenu 46,02 %.

Suivez les résultats du premier tour des législatives en direct sur le site du JDD.

Pour le reste, Marine Le Pen devra encore attendre pour savoir si le RN serait en mesure d'avoir un groupe à l'Assemblée nationale, composé d'au moins 15 membres. Dimanche...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles