Législatives : comment la majorité veut relancer une campagne marquée par les polémiques

Dans cinq jours, les Français sont de nouveau appelés aux urnes pour les élections législatives . Selon une récente enquête BVA, 38% des Français s'intéressent à cette campagne. Un chiffre qui laisse craindre une nouvelle abstention forte, après l'élection présidentielle, qui est redoutée dans au sein de la majorité. La macronie craint de ne pas obtenir la majorité absolue. Pour preuve, Emmanuel Macron , lui-même, est descendu dans l'arène la semaine dernière, en effectuant deux déplacements coup sur coup, les premiers depuis un mois et en donnant une interview à la presse régionale où il exhorte les Français à le doter d'une majorité stable et sérieuse.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

 

Une campagne marquée par les polémiques

Le chef de l'État veut relancer une campagne presque anesthésiée depuis sa réélection et en perte de vitesse depuis plusieurs semaines à causes de multiples polémiques, notamment autour du ministre Damien Abad et dernièrement au Stade de France. Les actuels ministres du gouvernement sont en difficulté pour se faire élire dans leur circonscription.

Macron va occuper l'espace médiatique

Face à la majorité, se dresse une gauche unie autour de Jean-Luc Mélenchon , qui ne cache pas ses ambitions. Les derniers sondages donnent des projections en baisses pour le parti présidentiel : entre 275 et 310 sièges, ce qui laisse entrevoir la possibilité d'une majorité qui ne serait pas absolue pour Emmanuel Macron.

Il devrait alors nouer des...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles