Législatives : pas de majorité absolue, le scénario redouté de la Macronie

© Christophe ARCHAMBAULT / AFP

À trois jours du second tour des élections législatives , la tension monte en Macronie. Emmanuel Macron  a sonné la mobilisation générale avant de s’envoler vers l’Europe de l’Est où il se clôtura sa visite par un passage à Kiev . Elisabeth Borne était encore ce mercredi dans sa circonscription pour faire campagne et les ministres vont se soutenir entre eux lors de réunions publiques. Ces dernières heures de campagne sont cruciales pour le camp présidentiel, car en coulisses, si un premier scénario est espéré, celui d’une majorité absolue, un autre est aussi redouté.

Depuis 20 ans, le président élu a toujours obtenu la majorité absolue

Sans vouloir jouer à se faire peur, les candidats marcheurs n’échappent pas aux sondages. Et à leurs lectures, plusieurs d’entre eux concèdent une certaine inquiétude. Ensemble!, la confédération des partis macronistes, n’a pas l’assurance d’obtenir dimanche soir la majorité absolue, à savoir au moins 289 sièges.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Moins de 289 sièges, cette hypothèse était jugée inimaginable il y a encore quelques semaines. Depuis l’entrée en vigueur du quinquennat il y a 20 ans, le parti ayant remporté la présidentielle a toujours obtenu dans la foulée une majorité absolue de députés. Mais aujourd’hui, l’hypothèse farfelue est devenue un scénario redouté.

La réforme des retraites remise en cause ?

"Ce serait un cauchemar" craint un parlementaire de l’actuel majorité. Un hémicycle bloqué, des débats int...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles