Législatives : un maire élu avec une liste d'union de la gauche donne ses conseils

© AFP

Dans un texte publié sur son compte Facebook, le 21 avril, le maire de Tours, Emmanuel Denis, a appelé à l'union de la gauche pour les élections législatives avec deux autres maires : Léonore Moncond'huy, à Poitiers, et Grégory Doucet, à Lyon. « À l'image des majorités locales que nous constituons depuis 2020, et qui œuvrent concrètement pour les biens communs et les services publics, nous voulons gouverner ensemble. [...] Nous démontrons qu’une autre voie est possible, pour le bien être des habitantes et des habitants, du climat et de la justice sociale. Cette nécessaire recomposition politique pour répondre aux urgences de l'époque est possible dès juin prochain », ont-ils écrit. Lors des dernières élections municipales, en 2020, Emmanuel Denis avait porté, dès le premier tour, une liste de gauche à la victoire (54,94 % des voix) à Tours (Indre-et-Loire). Alors que les partis gauche négocient pour aboutir à une union de la gauche pour les législatives, nous lui avons demandé ses conseils.

1. Penser à l'intérêt général

« Ma situation n’est pas totalement transposable, puisque nous avons travaillé à cette union depuis 2017, en partant d’une mobilisation citoyenne. Mais je dirais qu’il est important de mettre au centre l’intérêt général. Bien qu’il existe des divergences entre les différents partis, il est nécessaire de s’attacher à ce qui nous rassemble, au commun. Et de nombreux éléments forts rassemblent les partis de gauche. La question des divergences doit venir après...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles