Législatives : les LR touchés, mais pas encore coulés

Julie Douxe / News Pictures

Le parti de la droite républicaine a réalisé le score de 10,42% selon les résultats définitifs du premier tour des élections législatives de 2022. S’ils avaient fait 34,66% en 2012 et 21,57% en 2017, après la débâcle sans précédent de la présidentielle, les LR veulent continuer à peser dans le débat démocratique…et se relancer, une fois les résultats du second tour annoncés.

229 députés élus en 2012 sur la liste menée par Jean-François Copé, 136 en 2017 sur celle de François Baroin, en 2022, sous Christian Jacob, les LR tablent sur une fourchette allant de 50 à 80 députés. Pas de quoi s’en satisfaire, mais pas de quoi se faire hara-kiri tout de suite. Car après le score calamiteux de la droite à l’élection présidentielle – 4,8% -, de nombreux députés sortants ont réussi à se hisser au second tour des législatives, à l’instar d’Annie Genevard (5ème circonscription du Doubs, 42,07%), Marie-Christine Dalloz, (30,02%, 2ème circo du Jura), Fabien Di Filippo (4ème circonscription de la Moselle, 45,98%), ou encore Aurélien Pradié, avec un score de 45,46% dans la 1ère circo du Lot.

En Auvergne-Rhône-Alpes, tous les sortants sont qualifiés au second tour et les deux candidats LR de Haute-Loire – Isabelle Valentin et Jean-Pierre Vigier -, se qualifient avec respectivement 45,69% pour la première et 45,68% pour le second. La droite républicaine se battra également pour gagner quatre territoires : la 7ème circo de l’Isère (Yannick Neuder, 24,84%, devant le RN, 23,63%) ; 3ème circonscription de l’Allier (Nicolas Ray, 24,22%, devant Ensemble à 23,27%) ; 5ème circo de la Loire (Antoine Vermorel-Marques, 25,77% devant Ensemble et ses 23,41%) ; 6ème circonscription de la Loire (Jean-Pierre Taite, deuxième à 25,36%, derrière Ensemble, 26,43%).

Pour Aurélien Pradié, ce résultat du premier tour « est un travail de terrain qui a payé électoralement : être au contact des habitants, parler franchement, aller sur les sujets qui concernent les maux de la société, voilà ma méthode. » Celui qui avait contre lui la région (dirigée par la socialiste Carole Delga), et de nombreux élus de gauche, se dit soulagé – et(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles