Législatives: la limite pour s'inscrire en ligne sur les listes électorales fixée à mercredi

Image d'illustration d'une carte d'électeur. - LOIC VENANCE / AFP
Image d'illustration d'une carte d'électeur. - LOIC VENANCE / AFP

Dernières heures pour s'inscrire sur les listes électorales si l'on souhaite voter aux élections législatives. Le scrutin se tiendra les dimanches 12 et 19 juin prochains. En ligne, il est possible de s'inscrire jusqu'à ce mercredi 4 mai, sur le site service-public.fr.

En mairie ou par courrier adressé à la mairie, il est possible d'y procéder pendant encore deux jours, jusqu'au 6 mai. Par courrier, c'est la réception du courrier qui fera foi et non la date d'envoi figurant sur le cachet de La Poste.

Les demandes closes en Polynésie française

Pour s'inscrire, il est nécessaire de se munir d'un justificatif d'identité ainsi que d'un justificatif de domicile. Les documents devront être numérisés en cas d'inscription en ligne. Si l'on s'inscrit auprès de la mairie ou par correspondance, il faudra ajouter à cela un formulaire Cerfa de demande d'inscription, accessible sur le site service-public.fr là aussi.

Pour les départements d'outre-mer, les dates sont identiques. Pour la Polynésie française en revanche, le service est déjà clôt. En ligne, il était possible de s'inscrire jusqu'au 27 avril, et jusqu'au 29 avril en mairie ou par courrier.

Possibilité de vérifier son statut en ligne

Avant de procéder à son inscription ou réinscription sur les listes électorales, il peut être judicieux d'interroger son statut. La procédure, très simple, est faisable en ligne en renseignant son état-civil. Elle permet aussi de connaître son bureau de vote.

Il sera toujours possible de s'inscrire sur les listes électorales passé ces délais, mais la demande ne sera pas traitée à temps pour permettre de voter aux élections législatives de juin.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles