Législatives : LFI ouvre des tractations historiques mais ardues avec le PS

© Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Elles s'annoncent ardues mais n'en sont pas moins historiques : la France insoumise a démarré mercredi des tractations avec le Parti socialiste , contrastant avec les tensions stratégiques et de fond qui continuent de perturber les discussions entre insoumis et écologistes. En arrivant mercredi matin devant le siège de LFI, le porte-parole du PS Pierre Jouvet a décrit "l'état d'esprit de responsabilité" qui préside à cette rencontre, après des années de guerre entre les deux formations, une "ouverture d'esprit pour arriver à se rassembler".

>> LIRE AUSSI«On est pour l'union» : les militants insoumis déjà mobilisés pour les législatives

"Il faut que ça aille vite"

"Ce sont des réunions qui supposent beaucoup de travail, beaucoup d'heures. Il faut que ça aille vite", a déclaré pour sa part le coordinateur de LFI Adrien Quatennens, en référence à la date butoir de la fin de semaine, évoquée par tous les protagonistes. Selon lui, "les discussions ont commencé il y a quelque temps, on se dit que si on veut gouverner ensemble, ce n'est pas vrai qu'on peut se contenter de 10-15 points de programme pour faire campagne".

Envisager un accord avec le parti de Jean-Luc Mélenchon , arrivé en tête de la gauche au premier tour de la présidentielle (22% des voix), est un tournant majeur pour les socialistes. Sous la contrainte car avec 1,7% des voix à la présidentielle, le PS est menacé de disparition.

Des tensions au sein du camp socialiste

De leur côté, les Insoumis ont entamé des ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles