Législatives: LFI dépose un recours au Conseil constitutionnel "contre le gel des listes électorales"

Le parti Insoumis a publié un communiqué mercredi 12 juin où il annonce déposer dans la journée un recours pour rouvrir la possibilité de s'inscrire sur les listes électorales. C'est le troisième recours déposé sur ce point du règlement sur la tenue de ces législatives anticipées.

Jamais deux sans trois. Tandis que deux recours ont déjà été déposé au Conseil constitutionnel contre le gel des listes électorales, les Insoumis en rajoute une couche ce mercredi 12 juin.

Les personnes qui ne sont toujours pas inscrites sur les listes électorales ne pourront en effet pas voter au premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin prochain. Les listes électorales ne seront pas rouvertes avant cette date d’après une information du ministère de l’Intérieur.

C'est par décret que ces élections et donc leur déroulement ont été fixés. Et c'est contre ce dernier que portent le recours des Insoumis déposé dans la journée. Le parti mélenchoniste dénonce "une élection sans peuple" voulue par le chef de l'État et annonce déposer un recours au Conseil constitutionnel dans la journée.

"Ce qui est reproché, ce sont des problématiques de délai qui vont rendre les élections trop courtes", explique à l'AFP, Jean-Baptiste Soufron, membre de l'Association de défense des libertés constitutionnelles (Adelico) qui a déposé le premier recours mardi 11 juin.

"Le choix d'organiser le premier tour le dimanche 30 juin porte gravement atteinte à la sincérité du scrutin", établit le recours de l'Adelico.

Le deuxième recours a été déposé par l'avocat spécialisé en droit public, Olivier Taoumi. "L’élection aura lieu à partir des listes électorales arrêtées à la date du décret [du 9 juin]. Cela signifie donc qu’il n’y a pas de délai supplémentaire pour s’inscrire sur les listes", avait indiqué le ministère de l’Intérieur en invoquant des délais trop courts.

"L'élection étant annoncée, le délai du 6e vendredi précédant l'élection comme date limite d'inscription ne peut être mis en oeuvre" comme prévu par le règlement, avait également souligné la place Beauvau.

Article original publié sur BFMTV.com