Législatives : le journaliste Taha Bouhafs retire sa candidature

Le journaliste et désormais ex-candidat de la Nupes Taha Bouhafs.
Le journaliste et désormais ex-candidat de la Nupes Taha Bouhafs.

Taha Bouhafs lâche l'affaire. Le journaliste et candidat de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) à Vénissieux, dans le Rhône, annonce, dans un texte publié très tôt ce matin sur son compte Twitter, qu'il retire sa candidature. Décision confirmée par Alexis Corbière plus tard dans la matinée. « J'aurais aimé tenir bon, j'aurais aimé vous rendre fiers. […] Continuez à vous battre. Pour ma part, j'ai essayé mais je n'y arrive plus », avance le jeune homme de 25 ans, qui dénonce les « attaques » dont il a été victime ces dernières semaines.

« Depuis plusieurs semaines, j'encaisse une tempête d'attaques sans précédent. Tous les jours, une nouvelle insulte, une nouvelle calomnie, une nouvelle menace, une nouvelle accusation. Je n'ai même pas eu l'autorisation de répondre, ne serait-ce que pour défendre ma dignité. Je crois bien avoir acquis la certitude qu'aux yeux de beaucoup, je n'ai pas le droit d'exister politiquement », estime le journaliste. Invité sur France 2 ce mardi matin, Alexis Corbière « prend acte » de la décision de Taha Bouhafs et dresse un « constat d'échec ». « Ça me fait de la peine », confie également le député de Seine-Saint-Denis.

Candidature contestée

La candidature du journaliste, connu pour ses positions radicales, dans la 14e circonscription du Rhône était contestée au sein même de la Nupes. Lundi 9 mai, le premier secrétaire du Parti communiste Fabien Roussel avait demandé à La France insoumise de « revoir » la candid [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles