Législatives: en Jordanie, le vote en ligne avec une française de l’étranger

Les législatives ont déjà commencé pour certains. Depuis ce 27 mai, à midi, les Français établis à l’étranger peuvent en effet voter par Internet pour élire leur député. Une possibilité qu’ils avaient déjà en 2012 à titre d’expérimentation, mais elle n’avait pas été réitérée en 2017 pour des raisons de sécurité. Le but cette année ? Lutter contre l'abstention particulièrement forte des Français à l’étranger.

Avec notre correspondante à Amman, Hermine Le Clech

C’est de chez elle, identifiants et du mot de passe à la main, que Marie Patreau s’apprête à voter en ligne pour les législatives françaises. Une première pour cette étudiante de 23 ans pour qui les dates du scrutin en ambassade tombaient mal.

« Je serai sur le départ. Ça allait me faire un aller-retour alors que j’aurais d’autres choses à régler dans le moment. Et en plus, c’est la première fois que je peux voter par Internet. Donc, j’étais un peu curieuse de savoir comment ça se passe », constate-t-elle.

Le vote s’effectue en quelques minutes dans une ambiance bien différente que celle d’un jour d’élection traditionnel. « J’avais plus l’impression de faire vraiment mon devoir de citoyen en me déplaçant à l’ambassade, en mettant mon petit papier dans l’urne. Ici, bon, je suis toute seule dans ma cuisine, il n’y a personne. Donc, c’est un peu différent, mais je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose. Au contraire, je suis agréablement surprise. Je pensais que ça allait prendre un peu plus de temps », poursuit notre votante.

« J’ai dû chercher à droite, à gauche pour qui j’allais voter »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles