Législatives: Jordan Bardella promet de lever des interdictions liées au diagnostic énergétique

Jordan Bardella a dévoilé une nouvelle mesure du Rassemblement National (RN) pour les élections législatives. Sur France 2 ce mardi, le candidat qui brigue Matignon a assuré qu'un gouvernement RN assouplirait la législation en matière de diagnostic énergétique.

"Je vais dans un premier temps assouplir les règlementations sur les DPE, les diagnostics de performance énergétique, a-t-il dévoilé dans l'émission L'Evénement. Aujourd'hui les interdictions qui sont liées au DPE quand vous voulez mettre en vente votre logement ou en location sont tellement compliquées que ça immobilise et ça parlyse tout le marché du logement. Je lèverai les interdictions liées au diagnostic de performance énergétique."

Jordan Bardella n'a pas précisé s'il comptait changer le calendrier d'interdiction prévu pour la location des passoires thermiques ou s'il souhaiter réviser le diagnostic en lui-même.

Le gouvernement a mis en place un calendrier d'interdiction de location des logements les plus énergivores. Une réforme a permis en février d'assouplir les conditions pour faire sortir 220.000 logements de la catégorie des passoires thermiques. Toutes surfaces confondues, il restera toutefois 4,5 millions de passoires thermiques en France.

L’interdiction de louer des logements énergivores, basée sur le DPE, s’appliquera progressivement:

  • 1ᵉʳ janvier 2025: interdiction de louer des logements classés G ;

  • 1ᵉʳ janvier 2028: interdiction de louer des logements classés F ;

  • 1ᵉʳ janvier 2034: interdiction de louer des logements classés E.

Pour rappel, les interdictions de ventes ou de locations de logements selon les diagnostic de performance énergétique sont des mesures du gouvernement pour inciter les propriétaires à faire des travaux d'isolation. Les bâtiments représentent en effet en France 16% des émissions de gaz à effet de serre, soit un peu moins que l'industrie (18%) et l'agriculture.

Article original publié sur BFMTV.com