Législatives : Jean-Luc Mélenchon renonce à se présenter à Marseille

 Jean-Luc Mélenchon à Marseille, le 12 mai 2022.
Jean-Luc Mélenchon à Marseille, le 12 mai 2022.

Rêvant toujours d'être Premier ministre, le leader LFI abandonne l'idée d'une candidature aux législatives. Jeudi 12 mai, Jean-Luc Mélenchon, 70 ans, a annoncé à Marseille qu'il ne se représenterait pas dans sa circonscription des Bouches-du-Rhône pour les législatives, précisant au passage l'investiture de son directeur de campagne, l'eurodéputé Manuel Bompard.

« "Alors, Monsieur, pourquoi vous ne serez pas candidat à la législative ?" me demande-t-on. Parce que c'est Bompard qui le sera, c'est une des figures parmi les plus éminentes de la nouvelle génération, je vous le confie, il faut l'élire », a lâché le leader de La France insoumise lors d'un « apéro populaire » en plein air : « On va gagner et je serai Premier ministre », a-t-il conclu, devant quelque 300 militants.

À LIRE AUSSILes autres folies du programme Mélenchon

LFI au second tour dans « au moins 80 % des circonscriptions » ?

Fort de ses 22 % au premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, qui vise une majorité à l'Assemblée nationale avec son union des gauches (Nupes), avait plusieurs fois laissé entendre qu'il se « préparait à l'idée d'être Premier ministre plutôt qu'à l'idée d'être de nouveau député ». « Je pense que nous serons au second tour dans au moins 80 % des circonscriptions », a parié Jean-Luc Mélenchon : « Nous sommes les favoris, tant qu'on ne fait pas de bêtises », avait-il lancé auparavant, estimant que cette élection législative, « c'est celle qui va donner le mandat po [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles