Législatives : Jérôme Peyrat, condamné pour violences conjugales, se retire

Jérôme Peyrat en 2022.
Jérôme Peyrat en 2022.

Après une vague de critiques provenant de la classe politique, le député LREM Jérôme Peyrat, condamné en 2020 pour des violences envers une ex-compagne, a annoncé à l'Agence France-Presse ce mercredi retirer sa candidature aux élections législatives.

« J'entends que ma candidature aux élections législatives pourrait porter atteinte à ma famille politique. Je la retire », a indiqué l'ex-candidat dans la 4e circonscription de Dordogne. « J'invite chacune et chacun à regarder précisément les faits qui me sont reprochés, la décision de justice et les autres décisions prises dans cette affaire », souligne-t-il.

Stanislas Guerini, le délégué général d'En marche !, affirme, sur Twitter, être convenu avec Jérôme Peyrat du retrait de sa candidature. « Je veux réaffirmer ici avec force un engagement total de la majorité présidentielle pour soutenir la libération de la parole des femmes sur les faits de violence », ajoute le député de Paris.

pic.twitter.com/97LID1Ps3T

— Stanislas Guerini (@StanGuerini) May 18, 2022

Plus d'informations à venir sur Le Point…

À LIRE AUSSICoignard – L'exemplarité macroniste n'est plus ce qu'elle était

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles