Législatives en Israël: le Likoud de Benyamin Netanyahu arrive en tête

AP - Tsafrir Abayov

Le parti politique de l'ex-Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu est arrivé en première place des élections législatives, mardi 1er novembre, sur le seuil d'une majorité avec ses alliés des partis religieux et de l'extrême droite pour former un gouvernement, d'après les dernières estimations.

Comme prévu, son parti le Likoud arrive en tête du cinquième scrutin en trois ans et demi. Mais ce qui était incertain jusque-là, c’est le score du bloc de droite. Et il semble que les alliés de Benyamin Netanyahu, à savoir les partis religieux ultraorthodoxes, et l’extrême droite, disposent d’assez de sièges pour pouvoir le porter de nouveau au pouvoir. En Israël, on vote pour élire 120 députés. Pour gouverner, il faut un minimum de 61 sièges. 61-62 sièges, c’est ce qu’obtiennent vraisemblablement Benyamin Netanyahu et ses soutiens, selon les estimations.

À l'annonce des premiers résultats, pas de triomphe dans le camp de Netanyahu, rapporte notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa. Les militants du Likoud restent prudents. Leur candidat a gagné, mais son avenir politique dépend de ses alliés. Face à ces résultats, il faut faire preuve de prudence. Benyamin Netanyahu le dit lui-même, dans son discours face à ses militants cette nuit : « J'ai de l'expérience, j'ai fait quelques élections, nous devons attendre les résultats définitifs. » Le score est serré. Rien n’est encore joué, ni pour le bloc de droite, ni pour leurs adversaires du centre gauche.

(Et avec AFP)


Lire la suite sur RFI