Législatives en Iran : un tour de vis du régime?

En Iran, la campagne officielle des légistaltives a officiellement débuté ce jeudi. Elle doit durer deux semaines. Mais la majorité des candidats réformistes ne pourront pas se présenter le 21 février prochain. Le Conseil des Gardiens de la Constitution a en effet estimé que de nombreuses candidatures étaient irrecevables. De quoi menacer le gouvernement modéré de Hassan Rohani, le président de la République islamique.