Législatives : qui est Iñaki Echaniz, le successeur de Jean Lassalle dans les Pyrénées-Atlantiques ?

Il sera l’un des plus jeunes députés à l’Assemblée nationale. Iñaki Echaniz, 28 ans, s’est imposé dans la quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques avec même pas 100 voix par rapport à son adversaire Annick Trounday (Ensemble !). Le candidat Nupes , issu du Parti socialiste, est un homme du cru. Investi depuis très longtemps en politique, il a réussi à faire revenir sa circonscription dans la gauche. Après le bonheur de la victoire, place à la nostalgie pour Iñaki Echaniz.

Envie de faire de la politique depuis l'enfance

"Je vais devoir quitter mes Pyrénées… Mais j’y reviendrai", a-t-il réagi après sa victoire. Son siège l’attend maintenant à l’Assemblée nationale. Une place obtenue très tôt, à 28 ans. Mais son envie de faire de la politique remonte à son enfance." J’ai perdu mes parents", confie-t-il. Pour le reste, Iñaki Echaniz est Conseiller Principal d'Education (CPE) et syndiqué SNES-FSU. À 15 ans, il a été dans le mouvement de blocus de son lycée Supervielle à Oloron, contre la réforme des retraites. Il a été moniteur de ski à Gourette.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une ascension fulgurante

C'est donc une ascension fulgurante pour le natif d’Oloron Sainte-Marie. Avec pour atout un attachement fort à son territoire, comme son prédécesseur bien connu, Jean Lassalle. Jean Lassalle était resté 20 ans dans l’hémicycle. Iñaki Echaniz le découvrira pour la première fois ce mardi.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles