Législatives : Guillaume Peltier lance un ultime appel pour une union des droites

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© EUROPE 1
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Le pire est à venir avec Emmanuel Macron. Il va gouverner à gauche et avec l'ultragauche", s'est inquiété ce dimanche matin Guillaume Peltier, vice-président du parti d'Eric Zemmour Reconquête !. Pour faire face à "un bloc macroniste" et "un bloc mélenchoniste", il lance un ultime appel aux cadres des Républicains et du Rassemblement national pour une union des droites. Pour le député du Loir-et-Cher, "cela fait quarante ans que les droites qui se présentaient aux suffrages ont été incapables de s'entendre" et qu'il est temps de se rassembler.

550 candidats Reconquête ! aux élections législatives

Arrivé quatrième au premier tour de l'élection présidentielle, le parti Reconquête ! comptera selon Guillaume Peltier 550 candidats aux élections législatives les 12 et 19 juin. Et pour montrer leur "bonne volonté" pour une union, "nous ne présenterons pas de candidat ni contre Marine Le Pen, ni contre Nicolas Dupont-Aignan, ni contre Eric Ciotti", assure le vice-président. "Parce que vous savez ce qui compte, en politique comme en amour, ce sont les preuves."

>> Retrouvez le Grand Rendez-vous tous les dimanches de 10h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

Alors qu'Eric Zemmour a critiqué Marine Le Pen lors de sa défaite au second tour de l'élection présidentielle, Guillaume Peltier tente d'apaiser la situation en rappelant au micro d'Europe 1 "qu'on ne perd jamais à tendre la main et à vouloir mettre de côté les querelles d'ego pour sauver la France".

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles