Législatives : une gifle pour Macron, Nupes réussit son pari, le RN fait un score historique

Les électeurs français étaient appelés aux urnes, dimanche, pour le second tour des élections législatives. La coalition présidentielle Ensemble ! a obtenu 245 sièges, loin de la majorité absolue, et est suivie de la Nupes avec 131 sièges et du Rassemblement national avec 89 sièges.

"Il faudra faire preuve de beaucoup d'imagination" pour gouverner. La France avance dans l'inconnu après des élections législatives aux allures de séisme dimanche, avec le camp Macron qui perd la majorité absolue, une forte percée de la gauche unie et le score historique du Rassemblement national.

Ces résultats du second tour, inédits sous la Ve République, posent clairement la question de la capacité d'Emmanuel Macron à pouvoir gouverner et faire voter les réformes promises, notamment celle des retraites. Ils ouvrent une période délicate de tractations à tous les niveaux pour sceller des alliances, remanier le gouvernement et négocier les postes de responsabilités dans la nouvelle Assemblée.

À gauche, le pari est presque réussi. Jean-Luc Mélenchon ne sera pas Premier ministre mais la gauche devient la première force d'opposition. La Nupes va envoyer environ 131 députés au Palais Bourbon, plus du double de 2017.

Le RN, de son côté, fait une percée historique et va débarquer massivement et contre toute attente au Palais-Bourbon avec près d'une centaine de députés.

Revivez la soirée électorale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles