Législatives en France: le président Macron demande aux forces «républicaines» de «bâtir une majorité solide»

Le président français Emmanuel Macron a demandé mercredi 10 juillet « à l’ensemble des forces politiques se reconnaissant dans les institutions républicaines » de composer « une majorité solide » à l’Assemblée nationale, avant de désigner un nouveau chef du gouvernement, écrit le chef de l’État dans une lettre publiée dans la presse régionale. Emmanuel Macron a assuré qu'il « décidera de la nomination du Premier ministre » lorsque les forces politiques auront « bâti » des « compromis ».

Dans une lettre publiée mercredi dans la presse régionale qui le sort de son silence pour la première fois depuis le second tour des élections législatives anticipées, le président de la République estime que non seulement « personne ne l'a emporté » mais qu'il faut « inventer une nouvelle culture politique » face à la coexistence inédite de trois blocs dans l'hémicycle : le Nouveau Front populaire, le bloc macroniste et le Rassemblement national.

Dans sa lettre aux Français, le président Emmanuel Macron a demandé mercredi « à l'ensemble des forces politiques se reconnaissant dans les institutions républicaines, l'État de droit, le parlementarisme, une orientation européenne et la défense de l'indépendance française, d'engager un dialogue sincère et loyal pour bâtir une majorité solide, nécessairement plurielle, pour le pays ».

La figure du parti Laurent Wauquiez a à ce sujet été élu ce mercredi 10 juillet à la tête du groupe LR à l'Assemblée, groupe qui a été renommé « droite républicaine ».


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
France: polémique autour d'un dîner entre Édouard Philippe et Marine Le Pen organisé par une figure macroniste
Législatives en France: combien d'aides chaque parti récoltera grâce à ses députés?