Législatives en France: la Nupes présente 650 mesures pour gouverner

Après une quinzaine de jours de négociations, la Nouvelle union populaire écologique et sociale a finalement accouché d'un « programme partagé de gouvernement ». 650 mesures qu'elle compte appliquer si elle remporte la majorité des sièges à l'Assemblée lors des législatives de juin pour forcer ainsi une cohabitation.

Même si pour le moment un tel scénario semble difficile à atteindre malgré l'élan de la Nupes dans les sondages, les différents leaders insoumis, écologistes, communistes et socialistes étaient réunis ce matin pour présenter cette feuille de route commune. La gauche française n'avait pas présenté de programme commun depuis les années 1970 et veut y croire.

Salaire minimum à 1 500 euros, retraite à 60 ans, blocage des prix des produits de première nécessité, réduction de 65% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 ou encore réforme des institutions... Insoumis, écologistes, socialistes et communistes se sont mis d'accord sur 650 mesures s'ils arrivent au pouvoir.

« Évidemment l’union n’est pas la fusion, lance la figure de proue du mouvement Jean-Luc Mélenchon. Néanmoins, cela permet de délimiter par les 650 mesures une sorte d’espace central dans la vie politique de notre famille. »

Un membre de cette famille pourtant, n'a pas jugé bon de venir. C'est l'ancien candidat communiste Fabien Roussel, représenté par le porte-parole de son parti. Mais pas de quoi gâcher la fête, assurent les autres responsables présents.

Le patron des socialistes Olivier Faure se félicite la réussite de ces négociations. « La discussion s’est faite de manière très fluide avec des gens qui ont su s’écouter et chercher à chaque fois le dépassement de nos propres divergences. »

Mais des divergences subsistent. Sur l'Europe, le nucléaire ou l'Otan. Trente-trois mesures en tout, sur lesquelles ils ne sont pas d'accord. C'est 5% du programme, minimise la nouvelle union de la gauche, qui promet que ces sujets seront tranchés par les députés une fois élus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles