Législatives: la France insoumise investit Idir Boumertit pour remplacer Taha Bouhafs dans le Rhône

L'Insoumis Jean-Luc Mélenchon s'exprime lors de la première convention de la
L'Insoumis Jean-Luc Mélenchon s'exprime lors de la première convention de la

Ce ne sera pas Michèle Picard. Après le renoncement du journaliste militant Taha Bouhafs à se présenter aux élections législatives de juin prochain, la France insoumise annonce ce mardi avoir investi un nouveau candidat dans la 14e circonscription du Rhône qui compte notamment Saint-Priest et Vénissieux.

Il s'agit d'Idir Boumertit, quatrième adjoint à la mairie de Vénissieux qui est dirigée par une certaine... Michèle Picard. L'édile communiste, soutenu par son parti, avait qualifié la candidature de Taha Bouhafs de "parachutage", se considérant comme la candidate la plus légitime pour incarner la gauche sur le territoire.

Une candidature non soutenue par les communistes

Taha Bouhafs a annoncé ce mardi matin sur son compte Twitter jeter l'éponge, dénonçant des "attaques sans précédent" à son encontre ainsi que des "menaces de mort et mises en causes publiques quotidiennes". Le jeune journaliste avait été condamné en première instance pour injure publique en raison de l'origine après avoir traité la syndicaliste policière Linda Kebbab d'"Arabe de service", une condamnation à laquelle il avait interjeté appel.

Les communistes de la 14e circonscription du Rhône ont réagi au retrait de sa candidature en jugeant que "la raison l'a emporté" et en appelant la NUPES à reconnaître Michèle Picard "comme la candidate qui peut rassembler toute la gauche". Une demande restée lettre morte.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles