Législatives en France: entre La France insoumise, le PS et le PCF, l'accord se fait toujours attendre

Le temps passe et il n’y a toujours pas d'accord entre La France insoumise, le Parti socialiste et le Parti communiste. Après l'annonce d'un compromis lundi avec les écologistes en vue des législatives de juin, le parti de Jean-Luc Mélenchon se montrait plutôt optimiste. Malgré ces signes positifs, on attend toujours cet accord.

Du côté du PS et du PCF aussi, les signaux étaient encourageants pour parvenir à « l'union de la gauche » tant voulue par Jean-Luc Mélenchon, le troisième homme de la présidentielle, et empêcher certaines réformes d'Emmanuel Macron. De 10h, lundi matin à tard dans la nuit dernière, Insoumis et socialistes ont parlé, discuté, avec l’espoir de part et d’autre d’arriver un à accord qui satisferait tout le monde.

►À écouter aussi : Accord LFI-EELV: «Pour le Parti socialiste, c’est soit se coucher soit périr»

Le patron du PS Olivier Faure a ainsi passé de longues heures au siège de La France insoumise et les écologistes ont même joué les médiateurs, mais pour l’instant, ça n’a pas suffi. Au cœur des discussions et du blocage se trouve la répartition des circonscriptions. Et c’était encore le sujet sur la table quand les derniers journalistes sont partis peu après minuit.

Préserver ses députés sortants

Le Parti socialiste aimerait en effet préserver ses 24 députés sortants, là où La France insoumise ne promettait en début de tractation que la garantie d’avoir 15 élus. Surtout, les négociateurs du PS ne peuvent se permettre un accord a minima en raison d’une forte opposition interne au principe même de cette discussion. Les négociations sont serrées et en tête-à-tête.

Les communistes censés, eux aussi, signer l’accord lundi ont fait demi-tour après une petite heure passée sur place, alors que les écologistes ont préféré s’éclipser en fin de soirée. Les négociations devaient se poursuivre ce mardi 3 mai.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles