Législatives en France: la difficile campagne de Damien Abad dans son fief de l'Ain

A trois jours du premier tour des législatives en France, coup de projecteur ce jeudi matin sur la cinquième circonscription de l’Ain, dans l’est du pays. Dans ces vallées industrielles et rurales, le nouveau ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Abad, est en situation périlleuse. Transfuge - il était président du groupe de droite à l’assemblée avant de rejoindre le gouvernement d’Emmanuel Macron, le député sortant est accusé par deux femmes de viol, ce qu’il conteste. Des accusations qui ont jeté le trouble dans la population.

Avec notre envoyée spéciale à Oyonnax, Lucile Gimberg

C’est sa première télé depuis la révélation des accusations de viol à son encontre et Damien Abad réfute à nouveau. « Je n’ai jamais violé aucune femme, je suis ici pour débattre », répond-t-il au journaliste de France3 Auvergne-Rhône-Alpes qui l'interroge.

À lire aussi : Damien Abad, première épine du premier Conseil des ministres du gouvernement Borne

Il est bien là, Damien Abad, sur le plateau de cette chaîne locale pour débattre avec trois de ses rivaux en lice pour le poste de député de la cinquième circonscription de l'Ain. Mais ces deux dernières semaines, le nouveau ministre s'est fait très discret. Réunions publiques sans publicité, presse tenue à l'écart. Depuis que le journal Médiapart a publié les témoignages de deux femmes qui l'accusent de viol, Damien Abad fait une campagne en catimini.


Lire la suite

Lire aussi:
Mathilde Viot: Dans l'affaire Abad, «la réponse du parquet de Paris est trop légère»
France: en campagne dans sa circonscription, Borne réagit à l'affaire Abad
Vos questions d'actualité: Damien Abad, fusillade aux États-Unis, Iran, Xianjiang Files

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles