Législatives françaises: Éric Zemmour sera candidat dans le Var

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il a longuement hésité, mais Éric Zemmour sera bien candidat aux législatives de juin prochain en France. Il l'a annoncé sur le réseau social Twitter. L'ancien prétendant à l'Élysée se lance dans le département du Var, dans le Sud-Est. Ses chances sont minces.

Paris ? Saint-Tropez ? Ne pas se présenter du tout ? Éric Zemmour a finalement choisi de se porter candidat aux législatives, et ce sur la côte méditerranéenne, une région où il a fait ses plus gros meetings pendant la campagne présidentielle.

Le candidat malheureux de Reconquête ! se lance dans la 4e circonscription du Var, rapporte Julien Chavanne, du service politique de RFI. Elle inclut, entre autres cantons, celui de Saint-Tropez notamment.

M. Zemmour a obtenu dans cette circonscription 14,7% des voix au premier tour, en avril dernier, contre 32,2% pour Marine Le Pen et 24,1% pour Emmanuel Macron. Il a recueilli 22,4% des suffrages exprimés à Saint-Tropez, l'un de ses meilleurs scores.

Après avoir annoncé la nouvelle de sa participation aux législatives sur Twitter, le candidat a ensuite justifié son choix dans les colonnes du journal Var Matin.

Un premier meeting était ensuite prévu ce jeudi 12 mai en fin de journée dans la station balnéaire de Cogolin, après des semaines de flottement concernant ces législatives.

En effet, Éric Zemmour a beaucoup hésité avant de se lancer aux élections. Ses 7% à la présidentielle et l'absence d'accord avec le Rassemblement national lui laissent peu de chances de conquérir des sièges pour son parti à l'Assemblée nationale.

Sa campagne dans le Var s'annonce difficile, compte tenu des résultats enregistrés sur place en avril. M. Zemmour fera notamment face à la députée marcheuse sortante, Sereine Mauborgne, et à un concurrent du RN, donc, Philippe Lottiaux.

►À relire : Zemmour, vers un crash aux législatives ?

L'essentiel pour l'ex-polémiste est surtout de montrer que le combat politique continue pour Reconquête !, et que son aventure présidentielle n'était pas qu'un tour de piste.

Avec agences

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles