Législatives : les Français ont encore boudé les urnes

© AFP

Il n'y a pas eu de sursaut. Une semaine après le record d'abstention battu pour un premier tour des élections législatives sous la Ve République (52,49 %), les Français n'ont pas davantage retrouvé le chemin des urnes, ce dimanche, à l'occasion du second tour. Entre 53,5 % et 54 % des électeurs n'ont ainsi pas voté, selon les estimations de cinq instituts de sondage qui restent à confirmer par le dépouillement officiel. L'Ifop estime par exemple cette abstention à 54 %, et donc le taux final de participation à 46 %, ce qui en fait le deuxième plus mauvais score pour un second tour des législatives, après le record battu il y a cinq ans (42,64 %).

Au final, plus d'un électeur sur deux a donc encore boudé les urnes. « Il n'y a pas eu de sursaut, a analysé sur LCI le directeur général de l'Ifop, Frédéric Dabi. Il y a pourtant eu une dramatisation de l'élection, ce match Nupes-Ensemble dans presque 280 circonscriptions, cette implication du président de la République, tout ça n'a eu un effet que très marginal. »

Suivez la soirée électorale en direct sur le site du JDD .

Depuis 2002 et l'inversion du calendrier qui a placé les législatives dans la foulée de la présidentielle, la règle veut que l'abstention augmente entre les deux tours, et elle s'est vérifiée une nouvelle fois dimanche, même si la hausse cette fois est bien plus limitée qu'en 2017.


Retrouvez cet article sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles