Législatives, football, Met Gala… À la une cette semaine

Jean-Luc Mélenchon, de La France Insoumise, sur des affiches de campagne à Paris, le 1er mai 2022. 
Jean-Luc Mélenchon, de La France Insoumise, sur des affiches de campagne à Paris, le 1er mai 2022.

Mobilisation. Lundi à 12 heures, des syndicats policiers Alliance, Unsa et Synergies appellent à un rassemblement à Paris pour contester la mise en examen pour « homicide volontaire » du policier qui a tué deux hommes sur le Pont-Neuf. Les deux victimes, en voiture, auraient redémarré précipitamment vers une patrouille le soir du second tour de la présidentielle. Pour Laurent-Franck Liénard, l'avocat du policier de 24 ans, cette mise en examen est « non pertinente ». « Un policier qui fait usage de son arme administrative pour arrêter un délinquant ne veut pas le tuer : il veut arrêter une action dangereuse », a-t-il insisté. L'homicide volontaire est passible de trenteans de réclusion criminelle.

Politique. À l'approche des législatives de juin 2022, les candidats LR seront présentés samedi, lors du conseil national de lancement de campagne. Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, a d'ores et déjà été investi pour se représenter dans la 1re circonscription. Objectif pour le parti : conserver un maximum de sièges à l'Assemblée nationale, malgré la vague de désistements des députés sortants et les ralliements à la majorité. De son côté, la convention de désignation des candidats de l'Union populaire aura également lieu le 7 mai. Jean-Luc Mélenchon, ex-candidat à la présidentielle qui vise désormais Matignon, a appelé dans le JDD les partis de gauche à sortir de « la culture permanente de la défaite », regrettant qu'ils se « laissent absorber par leurs enjeu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles