Législatives: faute de majorité absolue, Borne appelle à construire "des compromis"

La Première ministre Elisabeth Borne ce dimanche à l'issue du second tour des élections législatives. - BFMTV
La Première ministre Elisabeth Borne ce dimanche à l'issue du second tour des élections législatives. - BFMTV

"La situation est inédite", a reconnu la Première ministre Élisabeth Borne ce dimanche soir, à l'annonce des résultats qui donnent une majorité très relative à Ensemble au Palais-Bourbon.

"Jamais l'Assemblée nationale n'a connu une telle configuration sous la Ve République. Cette situation constitue un risque pour notre pays au vu des défis que nous avons à affronter, tant à l'échelle nationale qu'internationale", a réagi la cheffe du gouvernement depuis Matignon.

"Mais ce vote, nous devons le respecter et en tirer les conséquences", a-t-elle déclaré.

"Les sensibilités multiples devront être associées"

La Première ministre a appelé les forces politiques à se "rassembler" et à travailler pour "construire une majorité d'action" pour notre pays. "Nous devons assumer une responsabilité particulière en tant que force centrale dans cette Assemblée", a-t-elle expliqué, estimant qu'il n'y avait "pas d'alternative" pour "pouvoir conduire les réformes nécessaires".

"Les sensibilités multiples devront être associées et les bons compromis bâtis afin d'agir au service de la France", a ajouté la Première ministre, élue dans sa circonscription du Calvados.

Le camp Macron arrive, certes, en tête mais très loin de la majorité absolue et nombre de ses cadres - Richard Ferrand, Christophe Castaner en tête - ont été battus, tandis que la gauche réalise une forte percée et le Rassemblement national un score historique.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles