Législatives : Faure et Roussel n'excluent pas de faire tomber le gouvernement Borne

© THOMAS SAMSON / AFP

Les patrons du PS Olivier Faure et du PCF Fabien Roussel n'excluent pas de faire tomber le gouvernement d'Elisabeth Borne mais attendent de voir le discours de politique générale de la Première ministre le 5 juillet, ont-ils expliqué mardi. "Je n'exclus pas (de voter la motion de censure que compte déposer LFI, NDLR). Je voudrais d'abord quand même qu'on sache ce que va dire Elisabeth Borne, et je voudrais pouvoir en discuter avec nos partenaires Insoumis, communistes, écologistes" de l'alliance de la gauche Nupes, a indiqué Olivier Faure sur franceinfo.

 

LIRE AUSSI - Elisabeth Borne a remis sa démission à Emmanuel Macron, qui l'a refusée «afin que le gouvernement reste à la tâche»

Il a dit vouloir "discuter" de cette "proposition de LFI" pour voir "comment on peut l'articuler, l'intituler" et pour "comprendre" sa "motivation". "Mais ça me paraît assez logique qu'en début de quinquennat nous disions les uns et les autres où nous sommes, et nous sommes dans l'opposition", a souligné le premier secrétaire du PS et député de Seine-et-Marne.

"Beaucoup de colère et beaucoup d'attente de changement"

Pour le secrétaire national du PCF Fabien Roussel, "il faut qu'Élisabeth Borne entende que dans la France aujourd'hui, il y a beaucoup de colère et beaucoup d'attente de changement, et si elle reste sur les discours que nous avons entendus pendant l'élection présidentielle, pendant les élections législatives, alors elle sera battue, parce que nous voterons contre les propositions...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles