Législatives: entre 257 et 297 sièges pour Ensemble selon un sondage, la majorité absolue pas acquise

Selon un nouveau sondage, l'actuelle majorité présidentielle arriverait en tête dimanche mais n'est pas assurée de franchir la barre des 289 députés.

Si 289 députés sont nécessaires pour prétendre à la majorité absolue à l'Assemblée nationale, la macronie n'est pas assurée de remporter autant de sièges dimanche à l'issue du second tour des législatives, selon un nouveau sondage réalisé par Harris Interactive pour Challenges publié mardi.

Selon cette enquête, la coalition Ensemble (La République en Marche, MoDem, Horizons et Agir) pourrait obtenir entre 257 et 297 sièges, ce qui oscille entre une majorité relative et absolue. Ensemble resterait toutefois en tête avec 25,66% des suffrages exprimés en sa faveur.

Le mouvement favorable à Emmanuel Macron fait face à une percée de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), formée par l'alliance entre La France insoumise (LFI), le Parti socialiste (PS), le Parti communiste français (PCF) et Europe Écologie - Les Verts (EELV). Cette union pourrait obtenir entre 161 et 219 sièges.

LR en perte de vitesse

Les Républicains (LR) et l'UDI pourraient ne conserver que 45 à 65 députés, après 130 en 2017. Ils obtiendraient 10,42% des voix dimanche, selon ce sondage.

Le Rassemblement national (RN) pourrait lui envoyer entre 23 et 45 députés siéger au Palais-Bourbon.

"Malgré un bon score obtenu au 1er tour (18,68%), le Rassemblement national pâtit du mode de scrutin majoritaire", souligne Harris Interactive.

À noter, concernant la Nupes, 74% des personnes interrogées qui votent en sa faveur déclarent souhaiter que l'alliance continue à exister au-delà des législatives même si elle ne devenait pas majoritaire dans l'hémicycle, ce qui est le scénario privilégié par l'institut de sondages. Ils sont toutefois une proportion moindre, 56%, à juger que cette alliance pourra perdurer.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Amélie de Montchalin dénonce le projet "de soumission, de recul et de mensonge" de Jean-Luc Mélenchon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles