Législatives: Emmanuel Macron appelle son camp à "l'humilité" en vue du second tour

Emmanuel Macron, le 9 juin 2022 à Gaillac près de Bordeaux -  Caroline Blumberg - Pool - AFP
Emmanuel Macron, le 9 juin 2022 à Gaillac près de Bordeaux - Caroline Blumberg - Pool - AFP

Ne surtout pas sembler victorieux. Si Emmanuel Macron aborde avec confiance le second tour d'après les estimations d'Elabe pour BFMTV, RMC et L'Express en partenariat avec SFR qui le donne en mesure d'obtenir entre 260 à 300 sièges dans la future Assemblée nationale, le président envoie à son camp des éléments de modération.

Utiliser l'abstention

Premier point que veut faire passer le chef de l'État: insister sur les chiffres de l'abstention.

"Ces résultats sont à mettre en regard de la participation faible", fait savoir son entourage auprès de BFMTV.

52,8% des Français inscrits sur les listes électorales ne se sont pas rendus aux urnes d'après notre estimation Elabe.

Le message est passé auprès d'Élisabeth Borne.

"Un électeur sur deux ne s'est pas déplacé. Personne ne peut s'y résoudre. Notre devoir collectif, c'est de faire reculer l'abstention", a ainsi avancé la Première ministre, largement qualifiée au second tour, ce dimanche soir.

Faire campagne pour avoir la majorité absolue

Second message envoyé par le président: ne pas relâcher ses efforts pour atteindre la majorité absolue qui nécessite 289 sièges.

"Nous sommes déterminés à rassembler largement pour arriver en tête dans le plus de circonscriptions au second tour et permettre la clarification", explique à BFMTV l'entourage d'Emmanuel Macron.

Il faut dire qu'une absence de majorité absolue pour Ensemble (Renaissance, ex LaREM, Horizons et le Modem) obligerait le président à négocier au cas par cas des accords avec des députés qui ne sont pas de son camp politique, probablement les Républicains.

Si un accord pourrait être trouvé sur certains sujets comme l'allongement de l'âge de départ à la retraite, d'autres projets de loi semblent moins en mesure de mettre d'accord, comme le versement des prestations sociales à la source.

Pas de consigne de vote pour les duels RN-Nupes

Dernier élément: taper sur la Nupes. L'union de la gauche est arrivée en tête avec 26,2% et notre estimation lui donne 170 à 220 députés le 19 juin prochain.

"Nous sommes solides et cohérents. La Nupes, elle, n'est pas unie sur certains sujets comme la laïcité et la sécurité", explique un conseiller de l'Élysée.

Pour dramatiser les enjeux et renvoyer dos-à-dos les candidats Rassemblement national et Nupes au second tour quand Ensemble n'est pas parvenu à se qualifier, l'Élysée a déjà fait passer le mot de ne pas donner de consigne de vote.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles