Législatives : en difficulté dans l'Essonne, Amélie de Montchalin s'appuie sur le soutien des ministres

Bruno Le Maire est venu spécialement pour dire tout le bien qu'il pense de sa collègue de la transition écologique. "Je souhaite évidemment qu'elle puisse poursuivre au gouvernement et apporter sa compétence, son savoir faire, son talent. Et ça, ça dépend des électeurs de cette circonscription", a déclaré le ministre de l'Economie.

Du "désordre" dans le programme de la Nupes

C'est sur la place de la Victoire qu'Amélie de Mouchamps a choisi d'accueillir le patron de Bercy, une réunion publique en plein air, devant une centaine de personnes. L'occasion, surtout, d'étriller la Nupes de son adversaire Jérôme Guedj. "L'anarchie dans le Larousse, ça veut dire le désordre. Quand je regarde et quand je lis le programme de la Nupes, de son premier à son dernier point, il y a beaucoup de désordre".

Après demain, c'est Gabriel Attal qui viendra prêter main forte à Amélie de Montchalin . Un défilé de ministres qui n'est pas de nature à impressionner Jérôme Guedj, arrivé en tête au premier tour. Il peut notamment compter sur son implantation locale de gauche.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Amélie de Montchalin "suffisante" par rapport aux "réalités du terrain"

"Les gens ne la connaissent pas. Et pour cause, il a été en contact avec les habitants de la circonscription. Figurez vous que dimanche dernier, elle n'a pas voté pour elle parce qu'elle n'est pas inscrite sur les listes électorales. Ça pourrait être anecdotique, mais pour moi, c'est révélateur de cet él...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles