Législatives : en déplacement en Bretagne, Pap Ndiaye répond à ses détracteurs

Pap Ndiaye était à Dinan dans les Côtes-d'Armor ce mercredi. Le ministre de l'Éducation nationale est venu soutenir le candidat local de la majorité à l’occasion d'une de ses premières sorties médiatiques depuis sa prise de fonction. Confronté à de très vives réactions après sa nomination, pour ses prises de positions sur la question raciale notamment, le nouveau ministre, universitaire de formation, a plongé dans le grand bain de la politique.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Son nom et sa silhouette ne sont pas encore tout à fait familiers pour les habitants de Dinan. Mais Pap Ndiaye, costume cravate et allure professorale, prend peu à peu le pli de sa nouvelle fonction, comme lors de cet échange avec ce patron d’une boucherie sur la question de l’apprentissage. "Vous savez qu'une des priorités du quinquennat, c'est de revaloriser les lycées professionnels ?", demande le nouveau ministre. "Ça, c'est une bonne idée, c'est ce dont nous, les chefs d’entreprises, avons besoin", approuve le boucher.

Inconnu du grand public il y a un mois, le ministre se sait particulièrement attendu, et doit s’adapter à sa nouvelle vie d’homme politique. "La politique ? Je n’y pensais pas le matin en me rasant. Je regardais ça avec un œil intéressé, désormais je vais devoir y plonger, avec beaucoup d'intérêt, et j'espère en préservant le sens de la nuance", dit-il au micro d'Europe 1. La nuance, Pap Ndiaye y fait référence presque à chaque phrase, comme une réponse...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles