Législatives: démissions au Parti socialiste à l'approche des négociations avec la France insoumise

Laurent Azoulai et Boris Venon, deux membres du PS, ont annoncé démissionner de leurs postes au sein du parti car opposés à toute discussion avec la France insoumise en vue des élections législatives.

Au parti à la rose, quelques pétales s'en vont. Alors que les tractations entre la France insoumise et le Parti socialiste pour les législatives vont commencer mercredi, certains élus socialistes font savoir leur désaccord à cette initiative.

Ce mardi soir, le premier secrétaire fédéral des Yvelines Boris Venon - partisan de la ligne d'Olivier Faure - annonce sa démission. "Je ne puis me résoudre à porter cette stratégie de tentative d’accord avec la gauche radicale qui va à l’encontre de mes valeurs et de ce que je porte politiquement depuis des années", écrit-il dans sa lettre de démission. Un texte qui devrait être publié dans les boucles internes du parti d’ici ce mardi soir.

Dans cette même lettre, Boris Venon met en avant plusieurs points de désaccords irréconciliables, selon lui, entre socialistes et insoumis, comme la laïcité et la question européenne.

"L'insoumission est un terme insupportable"

Il s'agit de la deuxième démission d'un représentant du parti depuis la tenue du conseil national, le 19 avril dernier. Au lendemain de celui-ci, Laurent Azoulai a adressé une longue lettre à Olivier Faure pour lui annoncer sa démission du parti.

Un courrier dans lequel il indique que la décision prise par le Conseil national du Parti socialiste de voter une résolution en faveur d'une discussion avec l'ensemble des partis de gauche - dont la France insoumise - le "conduit à démissionner du PS après 48 années de bons et loyaux services".

"L’insoumission est un terme insupportable en ce qu’il signifie ne pas respecter ni la loi de la démocratie, ni les lois de la République (…) Pour moi, les dirigeants de ce parti ne sont plus des concurrents, voire des adversaires, voire pire!", peut-on également lire, dans cette lettre qu'a pu consulter BFMTV.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Consultations tous azimuts en vue du "troisième tour" des législatives

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles