Législatives : débats houleux entre macronistes, mélenchonistes et frontistes

Clémentine Autain a défendu les positions de la Nupes sur la sécurité et a notamment déclaré : « Je suis du côté de la justice et d'une police républicaine. »
Clémentine Autain a défendu les positions de la Nupes sur la sécurité et a notamment déclaré : « Je suis du côté de la justice et d'une police républicaine. »

Candidats aux législatives et figures des partis politiques étaient jeudi 16 juin au soir présents sur les plateaux télé pour débattre, à moins de trois jours du second tour. Majorité présidentielle, Nupes et RN étaient représentés. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les débats ont été houleux. L'opposition n'a pas hésité à critiquer le déplacement d'Emmanuel Macron en Ukraine, y voyant une manœuvre destinée à influencer les votes dimanche. D'autres sujets, sur la vie quotidienne des Français, ont été abordés. Là encore, le ton est parfois monté.

Gabriel Attal pour la majorité, Clémentine Autain pour la Nupes et Jordan Bardella pour le RN se sont ainsi affrontés jeudi soir sur le pouvoir d'achat, les retraites et la police, lors d'un débat organisé par BFMTV. Sur France 2, ce sont le chef du MoDem François Bayrou pour la macronie, la cheffe des députés LFI Mathilde Panot pour la Nupes, Philippe Ballard (RN) et Jean-François Copé (LR) qui ont échangé sur les mêmes thèmes, ainsi que sur la sécurité ou encore l'environnement.

À LIRE AUSSIMélenchon : Macron face au « péril rouge »

Abordant en début d'émission sur BFMTV le déplacement d'Emmanuel Macron en Ukraine, la députée LFI Clémentine Autain s'est interrogée « sur le calendrier, à quelques jours du deuxième tour » : « Est-ce qu'Emmanuel Macron pensait que c'était une simple formalité ou est-ce qu'il souhaite esquiver le débat ? » Le président par intérim du RN Jordan Bardella a, lui, estimé que c'ét [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles